HarenTV

Les blogs/sites de Pascal Jacqmin

Les sites internet:

Haren Un village dans la ville

  • De retour
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 23 août 2020 à 12 h 39 min

    Si le ciel de Haren vous a semblé bien calme cet été, ce n'était pas à cause du Coronavirus; les vols passagers ont bien repris à Zaventem, certes avec une fréquence réduite, de nombreuses frontières restant fermées.En réalité, la piste principale de l'aéroport (25R/07L) et qui implique un survol systématique de notre village subissait une rénovation complète depuis le 13 juillet.La piste a été ainsi complètement réasphaltée, 2000 balises ont été remplacées par des LED, le réseaux de drainage ainsi que l'égoutage ont été rénovés.Pendant les travaux, c'est la piste 19/01 qui était principalement utilisée aux grand dam des habitants de Woluwe.Les travaux devaient se terminer ce 23 aout, mais il semble qu'ils aient pris un peu d'avance, et dès ce dimanche matin, les décollages ont pu reprendre sur la piste 25 droite.Selon Brussels Airport, la piste ainsi refaite ne devrait pu connaître de rénovation avant au moins 15 ans; de quoi faire rêver les usagers des autoroutes wallonnes!ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • Enquêtes publiques 24 08
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 23 août 2020 à 12 h 02 min

    Voici huit nouvelles enquêtes publiques en cours à Haren (cliquez sur l'avis pour l'agrandir). La Ville a créé un formulaire en ligne pour réagir à ces enquêtes, vous le trouverez sous le descriptif. Permis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020rue de Verdun, 343Il s'agit de transformer un bien afin de créer deux logements en démolissant l'intérieur d'une maison unifamiliale; démolir une partie de l'annexe en façade arrière; transformer la façade avant; créer une lucarne dans le pan arrière de la toiturePour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-V1102020  Permis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020rue du Biplan, 75 - Houtweg, 99Il s'agit de sécuriser le site de la STIB et installer des clôtures, des speedgates et des tourniquets aux entréesPour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-B3772020  Permis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020rue du Donjon, 39Il s'agit de transformer le garage en studio video, créer une place de parking sur le côté droit latéral du bâtiment, construire une lucarne en façade arrière et remblayer le talus existant dans la zone jardinPour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-D3892019  Permis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020rue du Donjon, 48Il s'agit d'étendre une maison unifamiliale au niveau du rez-de-chausséePour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-D10252019  Permis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020rue Sainte Elisabeth, 77Il s'agit de démolir une maison unifamiliale et reconstruire un immeuble comportant deux unités de logementPour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-S12422018  Permis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020rue Twyeninck, 34Il s'agit de construire une maison unifamilialePour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-T11242019  Permis d'environement. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020chaussée de Haecht, 1255 - 1273Il s'agit d'exploiter les installations suivantes: Compresseur d'air (2,2 kW); Dépôt d'essence (80000 litres); Dépôt de diesel (80000 litres)Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PE-H4952020  Permis d'environement. L'enquête publique se déroule du 25/08/2020 au 08/09/2020chaussée de Haecht, 1882Il s'agit d'exploiter les installations suivantes: une salle d'exposition (12 emplacements)Pour réagir à cette enquête, cliquez sur le lien suivant:https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PE-H1782020  ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • La bulle reste
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 23 août 2020 à 9 h 59 min

    Nous ne sommes pas encore sortis des mesures de restriction et ce à quelques jours de la rentrée.Suite au Conseil National de Sécurité de ce 20 aout, voici un communiqué de la Première Ministre: Les mesures en vigueur ces dernières semaines avaient pour objectif, outre la stabilisation de notre situation sanitaire, d’immuniser la rentrée scolaire – c’est-à-dire que la circulation du virus soit suffisamment maîtrisée pour permettre à tous les enfants de retourner à l’école.Tous les élèves pourront donc reprendre l’école, tous niveaux d’enseignement confondus, sur base du « code jaune » établit par les communautés. Pour rappel, le code jaune fait référence à une situation où la présence du virus est toujours active bien que contrôlée. Ce système permettra une semaine scolaire normale de 5 jours, sous réserve du respect de certaines mesures sanitaires, comme le port obligatoire d’un masque pour les élèves de plus de 12 ans et pour les enseignants et la suspension de certaines activités extrascolaires dans l’enseignement secondaire.Outre ce régime commun, dans les communes où des pics de contaminations seraient constatés, un passage à un code de couleur orange sera alors décidé par les ministres de l’Education. Ce code de couleur implique des aménagements, comme un nombre réduit de jours de cours pour les deuxième et troisième degrés de l’enseignement secondaire. Les parents, enfants et enseignants seront informés par les écoles.Au niveau de l’enseignement supérieur, étant donné la date de rentrée scolaire plus tardive, des consultations ont encore lieu pour harmoniser les règles qui s’appliqueront sur les campus étudiants.A partir du 1er septembre et pour une durée d’un mois :La bulle sociale de 5 personnes – c’est-à-dire les personnes avec lesquelles les citoyens ont des contacts rapprochés - restera d’application, dans les mêmes conditions qu’au mois d’août. Les contacts avec respect des distances de sécurité sont quant à eux toujours limités à 10 personnes en même temps.Les mesures générales concernant les contacts sociaux sont difficilement tenables à plus long-terme. Nous devons pouvoir sortir de la gestion de crise pour s’engager dans une dynamique à long-terme de gestion de risques. Nous devons être en mesure de réinventer de manière pérenne notre façon d’entretenir nos contacts sociaux. Afin de le faire le plus normalement possible tout en préservant la santé de toutes et tous, il a été demandé aux experts du Celeval – avec l’appui d’autres spécialistes comme par exemple des psychologues – de se pencher prioritairement sur cette question.Les réceptions après les funérailles pourront avoir lieu avec 50 personnes au maximum, dans le respect des règles qui s’appliquent pour le secteur de l’Horeca. Le prochain CNS se penchera sur la question d’un éventuel assouplissement des règles pour les réceptions de manière générale.En ce qui concerne les magasins, il sera désormais possible de faire ses achats à deux (ces deux personnes peuvent être accompagnées de mineurs vivant sous le même toit ou d’une personne ayant besoin d’une assistance) et ce, sans limitation de temps. Il va sans dire qu’il est fait appel au sens des responsabilités de chacun pour éviter les effets de foule. A l’inverse des autres mesures valables à partir du 1er septembre, cette mesure sera applicable dès le 24 août.Concernant les audiences, le nombre maximum de personnes admises dans un public – lors d’événements sportifs, au théâtre, dans le cadre d’activités culturelles, dans les lieux de culte, les salles de congrès ou encore les auditoires – sera étendu à 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur. Le port du masque reste obligatoire tout comme le respect des règles et protocoles de sécurité. Afin de donner plus de flexibilité – lorsque les règles de sécurité sont respectées – aux professionnels, il sera possible de déroger à cette règle après examen par le bourgmestre et l’autorisation des ministres compétents.Les personnes physiquement séparées ces derniers mois parce qu’ils viennent de pays séparés et qui fournissent la preuve d’une relation durable sans être pour autant mariés, pourront traverser la frontière à partir du 1er septembre. Ces personnes seront soumises aux mêmes règles que les autres en matière de test et de quarantaine.Concernant les voyages, il a été rappelé l’obligation depuis le 1er août pour toutes les personnes arrivant sur le territoire belge après un séjour à l’étranger de plus de 48h de remplir le Passenger Locator Form qui permet de savoir où le voyageur s’est rendu. Par ailleurs :Toute personne revenant de zone rouge doit se faire tester et rester en quarantaine même si celle-ci ne présente pas de symptôme.Si la personne revient de zone orange, il s’agit d’une recommandation. Cette recommandations doit toutefois être prise au sérieux, d’autant plus si la personne de retour d’une zone orange a eu des contacts à risque.Par ailleurs, la participation active des citoyens au contact tracing avec les personnes responsables des calls centers régionaux susceptible de contacter tout un chacun est demandée.L’évolution de la situation sanitaire sera, comme toujours, suivie de près et un nouveau CNS sera organisé le mois prochain. L’objectif est bien, à terme, de pouvoir sortir de la gestion de crise pour s’engager dans une dynamique à long-terme de gestion de risques.ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • Haren Zuid Foor
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 3 août 2020 à 16 h 42 min

    Eh oui, pas de Foire du Midi cette année! Mais Haren a la chance de pouvoir compter sur la famille De Corte qui nous amène un petit bout de la foire en proposant ses frites et croustillons au coin de la rue de Verdun et du Houtweg.Courage à tous ceux, victimes directes ou indirectes de ce minuscule terroriste nommé covid19!ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • Agenda aout 2020
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 30 juillet 2020 à 19 h 09 min

    Le TOOGENBLIK prend l'initiative de la reprise des activités; espéront qu'aucune nouvelle mesure ne vienne la contrarier! Vendredi 7VIO & Cie (Quebec; TOOGENBLIK OPEN AIR)Concert16 heures parc T'Sleutelgat (rue Cortenbach,11àGratuit   THE NIGHTCREEPS (TOOGENBLIK OPEN AIR)Concert19 heures parc T'Sleutelgat (rue Cortenbach,11àGratuit Vendredi 28 THE HI-BALLIN DADDIES (Mexique TOOGENBLIK OPEN AIR)Concert16 heures parc T'Sleutelgat (rue Cortenbach,11àGratuit DE BRAAVE JOENGES (TOOGENBLIK OPEN AIR)Concert19 heures parc T'Sleutelgat (rue Cortenbach,11àGratuit Et si la Foire du Midi est annulée, sachez qu'il est toujours possible de savourez de bonnes frites et des croustillons grâce à la famille De Corte à l'intersection de la rue de Verdun et du Houtweg!ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • En test près de chez vous
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 30 juillet 2020 à 16 h 16 min

    La STIB vient de prendre livraison de la première rame de métro M7. La nouvelle rame de métro M7 a pour but de moderniser notre flotte de métro et de renforcer la fréquence des lignes actuelles. 43 nouvelles rames vont arriver progressivement sur le réseau. Le M7 sera plus lumineux et confortable, il proposera également plus d’espace aux voyageurs. A plus long terme, ces métros rouleront sur la future ligne de métro 3 de la STIB, qui reliera la station Albert à la future station Bordet.Avant sa mise en service, la STIB effectue une série de test sur une piste d'essai située au dépot de Haren (le long de la ligne 26 de la SNCB). Il vous est donc loisible de voir cette première rame en mouvement dans notre village avant qu'elle ne rejoigne le dépôt DELTA.La mise en exploitation de ces nouvelles rames est prévu pour le début 2021.ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • Brusselons 14/43
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 29 juillet 2020 à 19 h 52 min

    La MèRe supérieure dit, et le burgmeester obéit: pas de Foire du Midi cette année! Ca est quoi encore ce stuut???Affe'n zeen: malheureuxBâfrer: manger comme un goinfreChnik: genièvreDikke"n boeïk: gros lardEroen: aprèsFlauweplezante: farceurGelaaïk emme: avoir raisonHoor: prostituéeKalichezap: jus de réglisse fadeLeize: lireManker: boiteuxNoegenlenboeïk: nombrilOele: charbonPanneke: poëlonReukske: odeur désagréableSchâgarnituur: décoration de cheminéeTeige: contreVerbavere: étonnerWeik: semaineZeekelaïk: maladif Alleï, salut en de kostLa grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf en Bruxellois par Virgile.mp3ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • La Loi, la Liberté
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 27 juillet 2020 à 18 h 40 min

    Dans les paroles de notre hymne national, "La Loi" précède "La Liberté"...Hélas, à cause du comportement de quelques irresponsables, cette Liberté qui nous est si chère ne nous sera pas rendue de sitôt!Au travers d'un communiqué de madame la Première Ministre, voici les décisions du Conseil National de Sécurité de ce 27 juillet: Le Conseil national de sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni suite à l’évolution de la situation épidémiologique qui est, comme toujours, suivie en continu. Sur base des nouvelles informations sanitaires, un nouveau rapport a été demandé ce weekend au Celeval. Sur base de ce rapport, il a été décidé de renforcer la stratégie à deux volets – national et local – mise en place la semaine dernière pour faire face à la résurgence du virus.Approche nationaleA ce titre, à partir du mercredi 29 juillet et pendant au moins quatre semaines (jusque fin août), il a été décidé que :Jusqu’à présent, la bulle sociale de chaque individu se limitait à 15 personnes par semaine. A partir de mercredi, elle passera à 5 personnes, toujours les mêmes, pour les quatre prochaines semaines – et ce, pour un foyer tout entier et non plus par personne. Les enfants de moins de 12 ans ne comptent pas dans ces 5 personnes. Ces 5 personnes sont des gens en plus du foyer avec qui des contacts rapprochés ont lieu, c’est-à-dire des contacts pendant lesquels les distances de sécurité ne sont pas toujours assurées.Les rassemblements non-encadrés comme les réunions de famille ou entre amis seront limitées à un maximum de 10 personnes (enfant de moins de 12 ans non-compris). Cette limite s’applique également aux réceptions et aux banquets.Pour les événements encadrés et régis par des protocoles, les bourgmestres ont la charge de réévaluer de façon scrupuleuse les activités qu’ils organisent ou qu’ils ont déjà autorisés sur leur territoire, eu égard à l’évolution épidémiologique. De toute manière, les événements attirant un large public seront strictement limités à un maximum 100 personnes en intérieur et 200 personnes en extérieur avec le port du masque obligatoire. Ce nombre maximal ne peut être atteint qu’à la condition du respect strict des règles de sécurité et des protocoles.Le télétravail est fortement recommandé quand c’est possible afin d’éviter trop de contact entre collègues.Les règles précédemment en vigueur dans les magasins, à savoir le fait de faire ses courses seul (ou accompagné d’un mineur vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance) pour une durée de 30 minutes (sauf en cas de rendez-vous) sont rétablies.Afin d’éviter certaines affluences dans des endroits très fréquentés du pays, la mesure qui visait à accorder des trajets en train gratuits aux citoyens sera reportée en septembre.Le tracing sera accentué dans certaines situations spécifiques où le risque d’épidémie est plus élevé car les individus sont « activement présents », c’est-à-dire en mouvement. Dans ces endroits, des informations de contact seront également demandées, comme dans les centres de bien-être et les cours de sport. Une liste complète des lieux concernés sera publiée dans le décret ministériel. A cet égard, ils seront soumis aux mêmes obligations que le secteur de l’Horeca. Approche localeLe Conseil national de Sécurité insiste pour que les autorités locales prennent des mesures fermes dans leur commune si la situation épidémiologique se détériore. Ils reçoivent les données épidémiologiques des autorités régionales et disposent de toute la possibilité d’intervenir si la situation l’exige.ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • Brusselons 13/43
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 24 juillet 2020 à 9 h 30 min

    Les Zeeuwse Mosselen sont de retour! Et bientôt la Zuid Foor!!! Tof he! Afschrabsel: raclureBaffon: bas-fondsChinuus: chinoisDeust: soifErm: brasFlauskes: balivernesGelaaïk: raisonHood: chapeauKalichentien: doigts de piedLeiver: foieMankepuut: espèce de boiteuxNoegel: clouOeïtgedruughd: déssechéPanneflikker: dégingandéReloqueter: nettoyer à grandes eauxSchacheleir: maniaqueTeif: mégèreVell: peauWeighe: peserZeek: malade Alleï, salut en de kost!Le loup et le dikken hond - Le loup et le chien - en Bruxellois par Virgile.mp3ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

  • Haut les masques
    par noreply@blogs.sudinfo.be (harenvision) le 24 juillet 2020 à 9 h 17 min

    Trois pas en avant, et un pas en arrière... Au travers d'un communiqué de la Première Ministre, voici les mesures prises lors du dernier Conseil National d"e Sécurité et qui seront d'application dès ce samedi 25 juillet: Le Conseil National de Sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni ce 23 juillet afin d’une part, de faire le point sur la situation sanitaire et d’autre part, de prendre les mesures qui s’imposent au vu de cette situation.Compte tenu des indicateurs épidémiologiques, il a été décidé de ne pas activer la phase 5 du déconfinement. Les limites maximum de personnes pour les réceptions et les événements avec public resteront donc les mêmes. En ce qui concerne les foires et salons, une reprise des activités est envisagée pour le 1er septembre, sous strictes conditions et en fonction de l’évolution de l’épidémie.Le CNS a pris une série de mesures qui seront d’application sur l’ensemble du territoire dès ce samedi 25 juillet.En plus des obligations déjà en vigueur, le port du masque sera aussi obligatoire :- dans les marchés, brocantes et fêtes foraines ;- dans les rues commerçantes et tout endroit privé ou public à forte fréquentation tels que définis par les autorités locales ;- dans l’ensemble des bâtiments publics pour les parties accessibles au public ;- dans les établissements de l’HoReCa, sauf quand les personnes sont assises à leur table.Le port du masque reste fortement recommandé dans tous les autres cas, d’autant plus dans les situations où les distances de sécurité ne pourraient pas être respectéesL’heure de fermeture des magasins de nuit sera avancée à 22 heures ;Il sera également demandé aux clients de l’Horeca de laisser un moyen de contact à l’établissement pour pouvoir être rapidement prévenus en cas de foyer épidémiologique. Ces informations seront supprimées après 14 jours et ne pourront pas être utilisées à d’autres fins que le contrôle de l’épidémie. De manière générale, il a été décidé que les contrôles seront renforcés.La situation épidémiologique étant disparate entre les différentes communes du pays, les autorités locales ont un rôle prépondérant à jouer.Celles-ci agissent dans le cadre de l’arrêté ministériel. Toutefois, elles peuvent envisager des mesures de précaution supplémentaires en concertation avec les Régions et les gouverneurs ; et ce, dans un souci de cohérence globale.Par contre, si des foyers épidémiologiques devaient apparaitre sur leur territoire, les autorités locales ont toute la latitude pour agir directement. Les Régions transmettent les informations sanitaires et mettent à disposition des Bourgmestres une feuille de route faite de mesures graduelles qui peuvent être activées au niveau communal, pouvant aller de la fermeture d’un seul établissement à la mise en place de confinements locaux. La communication visuelle et verbale des règles communales supplémentaires relève bien entendu des autorités locales. Elles doivent être soutenues dans leur démarche, dans un esprit de collaboration avec l’ensemble des niveaux de pouvoir.Enfin, il est indispensable de rappeler que les six « règles d’or » restent d’application, à savoir :Respectez les mesures d’hygiène ;Favorisez les activités en extérieur ;Restez vigilants vis-à-vis des personnes vulnérables ;Gardez une distance de sécurité (1m50) ;Limitez les contacts à 15 personnes par semaine ;Limitez les rassemblements à 15 personnes.En ce qui concerne la « bulle de 15 », il a été rappelé lors de la conférence de presse que cette règle devait être impérativement respectée afin de limiter la propagation rapide du virus. Chaque citoyen doit être capable d’énumérer toutes les personnes avec qui des contacts rapprochés ont eu lieu dans la semaine.ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREMEcoutez WITLUUF radio en cliquant ici

Partagez